Découvrez les Musées.


Photo, Musée de l'Archerie et du Valois.
Photo, Musée de l'Archerie et du Valois.

1 - La Ceriseraie vous propose :

 

Musée de l'archerie et du Valois.

 

Crépy-en-Valois (60_Oise)_10km de La Ceriseraie.

Le Château construit sur un promontoire découpé dans le plateau du Valois, il occupe à Crépy-en-Valois une position dominante. Une chapelle basse, dédiée à Saint-Aubin et ouverte sur la Ville, est d'abord élevée vers 1170-1180 par Thibault III de Crépy-Nanteuil. Son fils, Philippe Ier, compagnon d'armes du roi Philippe Auguste à la bataille de Bouvines (1214), affirme son prestige et sa richesse en surélevant la chapelle et en construisant un château à vocation résidentielle.

Le premier niveau accueille traditionnellement les cuisines et l'ensemble des communs. Plus surprenant était le confort des chambres nobles, éclairées grâce à de larges fenêtres. Le seigneur recevait ses hôtes dans une vaste salle, couverte d'une magnifique charpente, toujours très admirée par les visiteurs. Lorsque le château perd sa vocation résidentielle dans la seconde moitié du XIIIe siècle, cet espace se transforme peu à peu en grenier. Au même niveau, le maître des lieux et ses proches pouvaient accéder à la chapelle haute Sainte-Marie qui leur est exclusivement réservée. Elle est desservie, comme la chapelle basse Saint-Aubin par des chanoines qui circulent d'un niveau à l'autre grâce à un escalier spécialement aménagé dans l'épaisseur des murs.

 

Au XVème siècle, le château est rattaché au domaine des ducs de Valois. Il devient le siège du tribunal du bailliage et de l'administration du duché. Les juristes deviennent peu à peu l'élite de la Ville. Plusieurs belles demeures du vieux Crépy en témoignent encore. De la fin du XVIIIème siècle à 1850, le château sert entre autres de prison. Cette dernière, une froide nuit d'octobre, accueille un hôte illustre, le poète Gérard de Nerval. Par la suite, associations locales, compagnie théâtrale et cinéma se succèdent avant de laisser la place à un musée d'arts et traditions populaires à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Refondé en 1949, les collections de celui-ci sont alors orientées vers l'archerie puis le patrimoine religieux du Valois.

 

 

 

 



Photo, agglo-compiegne.fr
Photo, agglo-compiegne.fr

2 - La Ceriseraie vous propose :

Musée de la figurine historique.

Compiègne (60_Oise), 18km de La Ceriseraie.

 

 

Entre 1901 et 1927, une grande collection de figurines est rassemblée à l’Hôtel de ville de Compiègne, grâce à deux legs importants d'Alfred Ternisien et d'Arthur de Marsy. Le premier ensemble regroupe des milliers de figurines des années 1900, représentant les armées de l’Histoire ; le second est composé de soldats en bois entièrement polychromes, réalisés par l’artiste Jean- Baptiste Clémence à la fin du XVIIIe siècle. 

En 1927, cette collection compte déjà presque 30 000 figurines. Elle s'enrichie toujours avec, entre autre, à partir de 1931, l'immense diorama de la bataille de Waterloo créé par Charles Laurent.
Une large exposition est organisée en 1948 par la Société des Collectionneurs de Figurines historiques et encourage la création d'un musée, effective dès l'année suivante. Des dons provenant des acteurs majeurs du monde de la figurine historique de l’époque affluent alors vers Compiègne.

Grâce au travail constant de l'abbé Robert Ducoin, éminent figuriniste,le musée est rénové au début des années 80, et se trouve transféré dans l'ancien hôtel de la Cloche, attenant à l'Hôtel de ville. A sa réouverture en 1984, il devient le premier musée de cette importance dévolu au monde de la Figurine historique, et accueille alors près de 25 000 visiteurs. Aujourd'hui, le musée possède une collection de près de 155 000 pièces dont 45 000 environ sont exposées.
Le musée offre ainsi un vaste panorama de l'histoire de France et de l'Europe.Des dioramas font voyager petits et grands, de la Guerre de Troie jusqu’au bocage normand de juin 1944 : l’Histoire se déroule ainsi tout au long des 500 m2 du musée.

 

Maj Site_02/18, Source "Musée de la Figurine". 



Photo, Luc Daussy _ La Ceriseraie.
Photo, Luc Daussy _ La Ceriseraie.

Nouveauté : 3 - La Ceriseraie vous propose :

Musée Nationale de l’automobile et du Tourisme de Compiègne.

Compègne, 18km de La Ceriseraie.

 

 

Faudra-t-il un jour rebaptiser Rétromobile en cour des miracles ? La question n’est pas saugrenue si l’on se réfère aux chefs-d’œuvre que vous pouvez découvrir dans l’enceinte du salon parisien et notamment ceux de l’espace réservé au Palais de Compiègne. Souvent méconnu, ce domaine, érigé par Louis XV et Louis XVI, réaménagé sous Napoléon 1er puis Napoléon III, est l’une des trois plus importantes résidences royales et impériales françaises avec Fontainebleau et Versailles. Ce château regorge de trésors entre les appartements impériaux, les musées du Second Empire et le musée de la Voiture et du Tourisme. Ce dernier mérite à lui-seul un ouvrage. Il représente un témoignage quasi unique de l’histoire de la locomotion, depuis le XVIIIe jusqu’aux années 1920. Il faut remercier nos aînés d’avoir réussi à préserver ce patrimoine du naufrage. On ne peut que vous encourager à visiter cette collection qui nous éclaire sur l’évolution de la mobilité individuelle, à travers plusieurs centaines de pièces, de quelques exemplaires de palanquins à l’autochenille Citroën de la Croisière Noire de 1924, en passant par les voitures d’apparat du XVIIIe siècle, les calèches, les vélocipèdes, les premières motos ou encore les premières voitures à vapeur et à pétrole mais aussi la voiture électrique Jamais contente de 1899. De Louis XV à Gaston Doumergue en passant par Louis XVI et Louis-Napoléon Bonaparte, du siècle des Lumières au seuil de la période Art-Déco, c’est toute l’histoire de la transition entre les deux mondes que symbolisent l’hippomobile et l’automobile qui est retracée.

 

Maj Site_12/21.


Photo Luc Daussy _ La Ceriseraie.
Photo Luc Daussy _ La Ceriseraie.

4 - La Ceriseraie vous propose :

Musée du Machinisme Agricole Régional.

La Ferté Milon  (02_Aisne), 28km de La Ceriseraie.

 

Le musée offre un panorama complet de l'outillage préhistorique et d'instruments permettant de comprendre l'évolution de l'agriculture dans l'histoire de l'humanité.
L'exposition des machines de moisson, de battage... complète une belle collection de tracteurs anciens remis en état de fonctionnement, ainsi qu'une forge et un atelier de bourrelier. Ouvert les samedis, dimanches et jours fériés du 11 avril au 1er novembre 2020, de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30.

 

 

Maj Site_10/20, Source "Grand Soissons Tourisme».



Photo CRT Picardie - Nicolas Bryant.
Photo CRT Picardie - Nicolas Bryant.

Nouveauté : 5 - La Ceriseraie vous propose :

Musée du Cheval Vivant – Grande écurie du Château de Chantilly.

Chantilly, 40km de La Ceriseraie.

 

Véritable temple à la gloire du cheval, ce chef-d’œuvre architectural a été construit entre 1719 et 1735 par Jean Aubert. Conçu pour abriter jusqu’à 240 chevaux et 500 chiens, il est composé de deux nefs de 70 m de long autour d’une coupole culminant à 28 m
de hauteur.
L’âme équestre du duc d’Aumale permettra de sublimer les lieux. Dès 1830, il réaménage les Grandes Ecuries pour abriter les chevaux acquis lors de son séjour en Algérie. Il détruit les stalles de l’aile Est pour s’aménager un manège et fait reconstruire des boxes de 5 m par 5 m dans l’aile Ouest. Parallèlement, il fait naître l’hippodrome : les premières courses ont lieu en 1834, et le prix de Diane voit le jour en 1843.
300 ans plus tard, de la statue le représentant sur sa jument Pélagie à l’entrée Ouest aux petites plaques noires portant le nom de ses anciens chevaux en passant par le Musée du Cheval : les Grandes Ecuries portent l’empreinte indéfectible du duc d’Aumale
Les Grandes Ecuries du Château de Chantilly abritent 30 chevaux de spectacles et proposent tous les jours une animation équestre et trois spectacles à l'année !
Découvrez le Musée du cheval, inauguré en juin 2013 dans les 15 salles de la Cour des Remises des Grandes Écuries. A la fois musée d’art et musée ethnologique, il a pour but de faire découvrir l’importance de la relation entre l'homme et le cheval depuis le début des civilisations. Près de 200 objets et œuvres d’art : tableaux, estampes, sculptures, manuscrits, équipements équestres...

 

Maj Site_12/21, Source "Oise Tourisme».



Photo, Musée de la dentelle de Chantilly.
Photo, Musée de la dentelle de Chantilly.

6 - La Ceriseraie vous propose :

Musée de la dentelle à Chantilly.

Chantilly (60_Oise), 40km de La Ceriseraie.

 

La dentelle, démodée? Pas si sûr. Pour se faire sa propre opinion, il faut se rendre au 34 rue d'Aumale, à Chantilly. Traversez la cour et poussez la porte tout au fond. Vous voilà au monde des épingles, du fil de soie et de la patience. Bienvenue au Musée de la dentelle.

Éventails, robes, ombrelles, voilettes, cravates, métiers à tisser. Ici, le précieux tissu est raconté sous toutes ses formes, à travers l'histoire. Et pour que le temps n'abîme pas davantage ces trésors de soie, les volets sont clos et les flashs proscrits. « La lumière du jour brûle les fils de façon irréversible. Ils tombent littéralement en poussière », explique Marion Labbe, chargée de l'action éducative au service culture de Chantilly.

Avec Sarah Gillois, animatrice de l'architecture et du patrimoine de la ville, Marion Labbe a pensé toute la scénographie du petit musée scindé en trois pièces. La visite commence par la légende de Serena. En voulant imiter les toiles d'araignées, la jeune femme aurait inventé technique de la « dentelle aux fuseaux ».

Suivent les déboires de Colbert. Le célèbre ministre de Louis XIV a interdit le textile pour empêcher les nobles de s'approvisionner en Italie et en Belgique. Face à l'essor d'un marché noir, il finira par faire venir les premières dentellières en France. Le voyage dans le temps s'achève dans les ateliers de Calais et Caudry (59), dernières dentelleries en activité.

Les deux guides sont épaulées par l'Association des amis du musée de la dentelle. « Les bénévoles apportent de nouvelles pièces, approfondissent les recherches historiques et font des démonstrations de tissage », indique Marion Labbe. Un procédé complexe puisque chaque pièce est fabriquée avec quelques fils croisés, « sans nœud, ni couture ».

Maj Site_02/20, Source "Le Parisien_Edition 06_08_2018». 



Photo, oisehalatte-tourisme.eu
Photo, oisehalatte-tourisme.eu

7 - La Ceriseraie vous propose :

Le Musée Serge Ramond « La Mémoire des Murs ».

Verneuil-en-Halatte (60_Oise), 40km de La Ceriseraie.

 

Un parcours d'émotion et d'histoire...
10 000 ans de témoignage gravés sur les murs des cachots, églises, tours, châteaux, du néolithique au milieu du XXe siècle. Art rupestre et médiéval, gravures des soldats de 14-18 dans les carrières souterraines et des gens de mer et du fleuve du XVIe au XVIIIe siècle en littoral maritime et vallées de fleuves.
2 vidéos de présentation et 3500 moulages exposés dans 22 espaces illustrent un patrimoine méconnu et sauvegardé depuis la Préhistoire jusqu'à la seconde Guerre Mondiale. Le spectacle de la scénographie densifié par la lumière rasante est à lui seul une animation, un voyage onirique.

 

Maj Site_03/18, Source « Oise Tourisme »

 


Photo, pinterest.
Photo, pinterest.

8 - La Ceriseraie vous propose :

 Le Musée Franco-Américain.

Château de Blérancourt (02_Aisne) à 42km de La Ceriseraie.

 

 

Le château, entouré de fossés, fut construit en pierre de taille, sur des plans de l'architecte Salomon de Brosse de 1612 à 1619 pour servir de résidence de campagne à la famille Potier de Gesvres. Le corps de logis central et deux pavillons séparés ont été bâtis sur une terrasse artificielle. Les deux pavillons annonçaient, par leur élégance, les folies du xviiie siècle (petits bâtiments d’agrément aménagés dans des parcs). On accédait au château par un pont et un portail monumental.

À la Révolution française, il fut déclaré bien national, le corps de logis central fut démoli. Les éléments de décor et les matériaux de construction récupérables furent vendus aux enchères. Seuls restèrent en place le grand portail et des deux pavillons séparés.

Pendant la Première Guerre mondiale, ce qu'il restait du château fut fortement endommagé.

À partir de 1917, les bâtiments restant débout abritèrent le quartier général du Comité américain pour les régions dévastées (CARD) à l'instigation d'une riche Américaine, Anne Morgan. En 1918, l'offensive allemande acheva la destruction de l'édifice. Anne Morgan racheta les ruines en 1919. La reconstruction débuta en 1924 sous la direction de l’architecte Jean Trouvelot (1897-1985). De 1928 à 1930, un nouveau bâtiment fut construit à l’emplacement de l’ancien château pour abriter un musée. En 1938, le pavillon sud, « pavillon des volontaires », fut reconstruit pour abriter les souvenirs des volontaires américains de la Grande Guerre.

Ce qu'il reste du château de Blérancourt abrite aujourd'hui le musée franco-américain du château de Blérancourt entouré de son parc, dit jardins du Nouveau Monde.

Maj Site_02/18 



Photo, Grégory Smellinckx - Oise Tourisme.
Photo, Grégory Smellinckx - Oise Tourisme.

9 - La Ceriseraie vous propose :

Le Musée de La Nacre.

Méru (60_Oise) à 91km de La Ceriseraie.

 

Abrité dans une ancienne usine du 19ème siècle, le Musée de la Nacre et de la Tabletterie de Méru (Oise) s’efforce de conserver et de mettre en scène un artisanat local autrefois florissant en passe de disparaître. 

Les métiers de boutonnier et de tabletier, porteurs d’une tradition multiséculaire du travail de la nacre et de matières semi-précieuses (corne, écaille, ivoire, os, bois exotiques, etc.) vous y seront exposés par des guides démonstrateurs. Pas à pas, vous découvrirez avec eux la fabrication d’un bouton de nacre dans un atelier de boutonnier fidèlement reconstitué et activé par une machine à vapeur.
Vous pourrez admirer, dans les salles d’exposition, de superbes pièces de collection tels que : éventails et objets de tabletterie (couverts, jumelles, objets de culte, dominos, etc..) présentés dans des meubles de découverte ludiques.
Diorama industriel, diaporama et boutique complèteront astucieusement votre visite.

 

Maj Site_03/18  Source "Ville de Méru".  



Photo, village-metiers-dantan.fr
Photo, village-metiers-dantan.fr

10 La Ceriseraie vous propose :

Musée Motobécane.

Saint-Quentin (Aisne-02), 90km de La Ceriseraie.

 

 

Le Musée Motobecane, implanté dans son ancienne usine, vous fera revivre les plus belles heures de la marque aux deux têtes de Gaulois. Plus de 120 modèles exposés; Unique en France !
A découvrir, également, une magnifique collection de voitures hippomobiles et un ensemble de plus de 50 objets rares ou insolites.
Une visite à consommer sans modération, pour tout public et tout âge !

 

 

Maj Site_12/21, Source "Office de Tourisme de Saint-Quentin".



Photo, village-metiers-dantan.fr
Photo, village-metiers-dantan.fr

10bis - La Ceriseraie vous propose :

Villages des Métiers d'Antan.

Saint-Quentin (Aisne-02), 90km de La Ceriseraie.

 

 

Avis à la population ! Rejoignez-nous au Village des Métiers d’Antan. Plus qu’un musée, c’est un véritable univers qu’on vous invite à découvrir.
Sur plus de 3 200 m², venez à la rencontre d’une authenticité disparue. Les savoir-faire et l’artisanat d’antan, ceux qui ont une âme et qui sauront vous ramener aux valeurs simples et aux plaisirs enfouis. 55 thèmes de métiers installés !
Au détour d’une ruelle, sur un chemin pavé, prenez le temps de discuter et de partager une expérience autour d’une limonade d’antan. Après ce joli et précieux bond en arrière, peut-être garderez-vous une image nouvelle du temps passé.

 

Maj Site_03/18, Source "Office de Tourisme de Saint-Quentin".



Photo, musee-automobile-reims-champagne.com
Photo, musee-automobile-reims-champagne.com

11 - La Ceriseraie vous propose :

 Musée Automobile Reims-Champagne.

Reims (51_Marne) 101km de la Ceriseraie.

 

110 ans de création automobile sont regroupés dans ce musée, certains modèles ayant été fabriqués à quelques exemplaires. Près de 230 véhicules sont exposés dans ce qui est l’un des plus importants musées automobiles de France. Dans les locaux de cette ancienne usine sont abrités des marques prestigieuses et de nombreux véhicules de marques oubliées, des motos rares et plus de 5 000 miniatures et jouets automobiles. Du taxi de la Marne à la voiture de course, vous découvrirez l'évolution automobile du XXe siècle. De nombreuses publicités d'époque égayent les murs.

 

 

Maj Site_12/18, Source "www.tourisme-en-champagne.com». 



Photo, Luc Daussy _ La Ceriseraie.
Photo, Luc Daussy _ La Ceriseraie.

 

Nouveauté : 12 - La Ceriseraie vous propose :

Le Musée du vin de Champagne et d’Archéologie Régionale.

Epernay (51_Marne), 109km de La Ceriseraie.

 

Le musée du vin de Champagne et d’Archéologie régionale est situé sur l'avenue de Champagne, l’artère la plus prestigieuse de la ville. Le musée a ouvert ses portes au public en mai 2021, après un vaste projet de réhabilitation du Château Perrier.

Un important travail de fond a en effet été mené pour faire découvrir au plus grand nombre une demeure et des collections de renommée internationale.

Le musée abrite l'une des plus importantes collections d'archéologie nationale et un patrimoine remarquable sur l'histoire du champagne. Il compte parmi les 50 "musées de France" conservant une collection de plus de 100 000 objets.
En matière d'archéologie, le fonds du musée est constitué actuellement de 80 000 pièces régionales, ce qui constitue - depuis le Paléolithique jusqu'aux débuts du Moyen-âge - l'une des plus importantes collections d'archéologie nationale.
En ce qui concerne le fonds viticole, il est composé de 6 000 pièces consacrées à l'histoire du champagne. Les arts et traditions populaires y sont aussi représentés par 600 pièces d'ethnies du monde entier.

 

Maj Site_12/21, Source "Epernay.fr».


N'oubliez pas La Ceriseraie est aussi et surtout un gîte rural de grande capacité. 


Page mise à jour le ,28/12/2021.

Nos Hébergeurs.



Nos partenaires.




 

 

CONTACTEZ-NOUS: 

06 18 99 96 73

laceriseraie-orrouy@sfr.fr

gite-laceriseraie-oise.com

Siret :  802 280 198 0010