1 - La Ceriseraie vous propose :  

Le Parc de Geresme.

 Crépy-en-Valois (60_Oise), 10km de La Ceriseraie.

 

Ouvert toute l'année, ce parc de 21 hectares dont 19 accessibles au public est un lieu de promenade, de détente et d'observation.
Le parc de Géresme est un havre de paix pour les animaux et un petit coin de verdure où venir passer un moment en famille, entre amis ou tout simplement seul pour jouir du paysage et de la richesse du site. C'est le domaine des oiseaux nicheurs et des chouettes qui profitent des vieux arbres et des buissons pour se reposer et fonder une famille que vous pourrez observer au printemps. On peut y croiser, dans des enclos, des chèvres, des daims et des cochons chinois. La rivière offre un habitat idéal pour les cygnes, colverts, oies et poissons qui vous surveillent du coin de l'oeil pendant votre pique-nique, guettant le morceau de pain que vous leur laisserez. Le soir venu, lorsque la vie redevient calme, les écureuils, renards, hérons et grenouilles profitent du parc et c'est avec curiosité que l'on peut retrouver leurs traces dans les chemins ou les fourrés le lendemain matin.
La flore n'est pas en reste avec des arbres très anciens et remarquables, comme le cyprès chauve, le hêtre pleureur, l'aulne noir, ainsi que des fleurs menacées de disparition si on ne les protège pas (comme les orchidées), mais également des plantes médicinales.

 

Maj Site_04/18, Source "Ville de Crépy". 

 




 

2 - La Ceriseraie vous propose :

Le Parc du Château de Compiègne.

Compiègne (60_Oise), 18km de La Ceriseraie.

 

Le parc du château de Compiègne est un magnifique écrin pour ce superbe château classique. Son premier architecte, Jacques-Ange Gabriel, voulait en faire un exemple parfait du jardin à la française, soit un jardin de broderie. Mais ce dernier ne fut jamais terminé et au moment de la Révolution, seules deux longues terrasses bordées de tilleuls étaient achevées. Louis-Martin Berthault, qui redécora l'intérieur du Palais sous le Premier Empire, redessina la partie centrale du parc sous la forme d'un jardin à l'anglaise planté de nombreux arbres. Le règne de Napoléon Ier apporta d'autres transformations à l'ensemble: tout d'abord une longue tonnelle de 1200m dotée de plantes grimpantes fut installée pour permettre à l'impératrice de se promener du château jusqu'à la forêt à l'abri du soleil. On l'appelle le berceau de l'Impératrice. Ensuite une rampe d'accès fut accolée à la terrasse, pour que les voitures mènent directement des appartements à la forêt. Enfin, face à la terrasse, dotée d'une balustrade et de statues à l'antique, fut ouverte la percée des Beaux Monts, une allée longue de près de 6km et large de 60m qui rejoint la forêt de Compiègne et offre une belle perspective sur l'étendue boisée. Créée en 1810 et achevée en 1853 sur ordre de Napoléon III, l'allée visait à reproduire la perspective de Schönbrunn près de Vienne, le palais d'été de la dynastie austro-hongroise dont Marie Louise, l'épouse de l'Empereur était issue. Napoléon Ier prévoyait d'y faire édifier un temple à la Gloire au sommet de la butte situé à peu près à 4km du château. La percée souligne les liens intrinsèques du parc et de la forêt qui sont depuis toujours contigus. A ne pas manquer !

Maj Site_03/20, »https://www.cityzeum.com/parc-du-chateau-de-compiegne Source " ».

 

 




 

 3 - La Ceriseraie vous propose :  

Le Parc Jean-Jacques Rousseau.

Ermenonville (60_Oise), 32km de La Ceriseraie.

 

Le Parc Rousseau. Jardin des Lumières, jardin pittoresque déployé sur près de 60 hectares, est intimement lié à la peinture de paysages, et donne à lire au fil de la promenade une succession de tableaux dans une nature célébrée comme sauvage. Au gré de son agencement et des monuments qui en rythment la composition, le jardin propose une promenade des sens et de l'esprit avec le Siècle des Lumières comme fil conducteur.

De 1766 à 1776, le marquis de Girardin conçoit un véritable monde dans son domaine d'Ermenonville, influencé par ses visites des jardins anglais et italiens, une éducation humaniste et son goût pour la poésie. Réagissant contre les principes du jardinier du roi André Le Nôtre et du jardin à la française, le marquis recommandera, dans un traité demeuré célèbre : « Ce n'est ni en architecte, ni en jardinier, mais en poète et en peintre qu'il faut composer des paysages ».
Les fabriques, petits monuments symboliques agrémentant le parcours, témoignent de l'engouement du siècle pour les arts et tous les domaines de la connaissance. Son hôte célèbre, Jean-Jacques Rousseau, vint y passer les dernières semaines de sa vie et fut inhumé sur l'Ile des Peupliers qui devint rapidement un motif emblématique.

Devenu propriété du Conseil général de l'Oise en 1985, le Parc Rousseau. Jardin des Lumières est labellisé Centre culturel de rencontre en 2012. Il propose un programme culturel et artistique qui fait écho aux héritages du domaine d'Ermenonville qu'ils relèvent des arts, de la philosophie ou des sciences de la nature et du paysage.

Maj Site_03/18, Source "Parcs et Jardins de Picardie". 

 



 

 4 - La Ceriseraie vous propose :   

Le potager des Princes.

Chantilly (60_Oise), 40km de la Ceriseraie.

 

Créé par Yves Bienaimé sur l’emprise des anciens jardins du Grand Condé sur les bords du Canal St Jean.

 

Le Potager des Princes offre au promeneur comme au botaniste une véritable symphonie de jardins : jardin potager en terrasses comme à l’époque du prince mais aussi jardin japonais, labyrinthe de bambous, jardin exotique, jeu d’échec en buis taillés... 
Les animaux ne sont pas oubliés puisque le Potager des Princes présente l’unique musée de la basse-cour naine avec des poules de tous les continents, des perruches, une collection de  pigeons et bien d’autres animaux … Un véritable paradis pour les familles dans un parc animalier animé.

 

Ne pas manquer les courses de  lapin dans son fameux   « lapinodrome », les démonstrations du chien de berger, les courses et concerts de poules pour le plus grand plaisir des petits et des grands !

 

Le théâtre de la Faisanderie, qualifié par Jacques Weber du « plus beau théâtre romantique à taille humaine », présente des concerts et pièces de théâtre tout au long de l’année dans un décor enchanteur, notamment en été lors du festival La Scène au Jardin ».

 

Maj Site_04/18, Source "Office de Tourisme de Chantilly". 

 

 

 




5 - La Ceriseraie vous propose :

Le Village de Gerberoy.

Gerberoy (60_Oise), 96km de La Ceriseraie.

 

A moins de deux heures de Paris, c'est bien de la Picardie et de la Normandie que l'on trouve dans les maisons de Gerberoy où torchis à colombages et hourdis de briques se côtoient dans un mélange plein de charme… L’histoire aurait pourtant pu être moins belle pour Gerberoy : sa situation stratégique sur une butte à la frontière entre les anciens royaumes de France et d’Angleterre en firent, du XIème au XVème siècles, le lieu de nombreux conflits. De Guillaume le Conquérant, qui viendra y défier son propre fils, aux Ligueurs, en passant par Jean Sans Terre et les Bourguignons, le village sera assiégé, détruit, pillé… à de nombreuses reprises ! Henri IV, Louis XIII ainsi que Richelieu passèrent à Gerberoy. Au XVIème et au XVIIème siècles, peste et incendie viennent porter le coup de grâce à la cité qui s’endort paisiblement pendant deux ou trois siècles…

C’est en 1901 que le peintre post-impressionniste Henri le Sidaner, tombé sous le charme de Gerberoy, réveille la belle endormie. Source d’inspiration à nombre de ses toiles, le village devient rapidement le lieu de résidence du peintre qui s’implique dans sa restauration. Ainsi, il créé les magnifiques jardins à l’italienne, établis sur les ruines du château édifié au XIXème siècle et toujours visibles depuis les remparts. Il modèle peu à peu le village à son goût, laissant la part belle aux fleurs : glycines, hortensias, clématites, marguerites… et, bien sûr, les roses, autour desquelles il créé une fête dont le succès ne se dément pas depuis plus de 90 ans ! Le Sidaner invite Manet, Rodin, Monet… Et les transformations du village sont si séduisantes qu’en 1938, le Touring Club de France décerne à Gerberoy le titre de village « le plus coquet »


 

Maj Site le 29/04/20. Source « https://www.les-plus-beaux-villages-de-france.org/fr/nos-villages/gerberoy/ » 




Page mise à jour le 29/04/20.

Nos Hébergeurs.



Nos partenaires.




 

 

CONTACTEZ-NOUS: 

06 18 99 96 73

laceriseraie-orrouy@sfr.fr

gite-laceriseraie-oise.com

Siret :  802 280 198 0010